Nl - Fr - En - De
News
Contact

DRY & GREEN

International SPRL

Swinnenwijerweg 12
B-3600 Genk - België
Tel: 089 / 24 .80 .81
Fax: 089 / 24 .80 .86
Email: info@dryandgreen.com


Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter

RÉPARATION DE FISSURES

Bien que ce constat vous déplaise certainement, tous les bétons se fissurent. Les fissures peuvent être provoquées par de nombreux facteurs mais cela est principalement dû au fait que tous les sols en béton se rétractent. Le mélange de béton standard contient beaucoup plus d'eau que nécessaire pour hydrater (durcir) le ciment. Cet excédent d'eau, employé la plupart du temps pour pouvoir exploiter le mélange, s'évapore lentement sur une longue période de temps. Au fur et à mesure que l'eau s'évapore du béton, la masse de la dalle se rétracte. Cela engendre une accumulation de tension et de friction au niveau de la base sur laquelle repose la dalle et un soulèvement au niveau des arrêts de coulage. Tous ces phénomènes peuvent provoquer des fissures. Parmi les autres causes, on distingue la contrainte au niveau des objets fixes tels que les docks, les espaces inadéquats entre les joints, la découpe tardive des joints, etc.

En tant que propriétaire du sol, la question n'est pas de savoir si vous avez des fissures. Il n'y a pas de doute à ce sujet. Les questions importantes qu'il faut se poser sont les suivantes :

  1. Quelle est l'origine des fissures ?
  2. Combien en ai-je ?
  3. Quelle est leur étendue, profondeur ?
  4. Ont-elles affaibli le sol de façon importante ?
  5. Est-ce que cela va s'empirer ?
  6. Ces fissures poseront-elles problèmes sur le plan opérationnel ?
  7. Est-il possible de les corriger de manière permanente ?
  8. Doivent-elles être réparées ?

En plus des infiltrations d'eau, de la vapeur et du gaz dans les bâtiments, d'autres problèmes se posent avec les fissures :

  • L'eau emprisonnée détruit les matériaux des sols et peut provoquer l'infestation de moisissure.
  • L'eau provoque la rouille de l'armature et la destruction du béton.
  • L'eau pénètre lentement dans le béton et engendre l'efflorescence (dépôts minéraux).
  • Le cycle gel/dégel élargit les fissures.
  • La circulation de véhicules cause l'effritement des bords des fissures.
  • Le mouvement naturel du béton provoque l'allongement et l'élargissement des fissures.
  • Propagation des fissures dans les dalles de carrelage rigides ou les revêtements en béton.
  • Le coût des réparations récurrentes.

InTelli CrackWeld Concrete Crack Repair

Notre kit InTelli CrackWeld remplit la totalité des fissures à l'aide d'un composé rigide plus résistant que le béton. Cela constitue une technique de pointe pour réparer de manière permanente les fissures, éclats ou trous dans les dalles de béton.

L'action du micro-goujonnage de dalle en dalle relie les dalles de béton les unes aux autres, les maintient en place et permet en 10 à 15 minutes une circulation totale ainsi qu'un transfert de charge dynamique.

Le "rafistolage" d'anciennes fissures

Le colmatage des fissures est bon marché et facile mais reste une solution à court-terme. Le colmatage ne durera pas s'il est soumis à une circulation dense. L'imbibition de l'eau par capillarité à travers le béton ou la vapeur d'eau emprisonnée vont provoquer l'efflorescence ce qui affaiblira son adhérence au béton. Après quelques années, le colmatage se détache facilement.

Le ciment hydraulique représente uniquement une réparation provisoire. Il est totalement imperméable à l'eau mais n'adhère pas au béton, c'est pourquoi vous devez creuser une rainure en V inversé pour le maintenir en place. Cependant, le béton est en mouvement perpétuel, il se rétracte et se dilate constamment ce qui engendre le relâchement du colmatage hydraulique. Après quelques années, la fissure recommencera graduellement à fuir.

Pourquoi préférons-nous le système InTelli Crackweld

Le kit de réparation est un mélange deux en un. Lorsqu'il est sorti de la cartouche via l'embout mélangeur, il remplit la fissure et sèche rapidement. Il est similaire à l'époxy mais son épaisseur n'est que de 1/10, il n'est donc pas nécessaire de creuser. Il adhère au sable pour constituer une masse indestructible et imperméable au sein des fissures, éclat ou trous. L'eau, la vapeur ou les gaz ne peuvent pas s'infiltrer. Il s'agit également d'une réparation structurelle qui arrête la fissure et empêche tout mouvement ultérieur.

Le kit de réparation facilité la réparation définitive et rapide des fissures.

  • Viscosité très faible (pénètre et comble en profondeur les petites fissures)
  • Pas besoin de creuser les fissures (contrairement à l'époxy)
  • Séchage rapide (prêt en une demi-heure pour les revêtements ou la circulation dense)
  • Adhérence ultra puissante (plus résistante que le béton)

Applications pour la réparation du béton

Béton intérieur :

  • Application résidentielle – fissures dans les dalles de sous-sol et les dalles de fondation en pente
  • Application industrielle – fissures ou éclats sur les sols d'une usine ou d'un entrepôt soumis à une circulation dense. Le trafic intense peut reprendre une demi-heure plus tard.

Béton extérieur :

  • Allées – un must avant l'installation de revêtements afin d'empêcher la propagation de fissures
  • Patios, trottoirs, allées, terrasses de piscine – fissures, éclats ou “divots”
  • Toits en béton – fissures, éclats, trous
  • Ponts, routes, pistes d'aéroport – fissures, éclats, trous

La réparation est rigide. Elle ne convient pas aux joints nécessitant de la flexibilité tels que les joints d'expansion et de déformation (découpe à la scie) ou les joints de dilatation sol/mur des dalles flottantes de sous-sol.

Couleur : Une fois sèche, la réparation présente une couleur grise mais exposée à la lumière directe du soleil de l'extérieur, la couleur changera de teinte. Épandre du sable sur la réparation (la silice est incluse) avant la prise permet d'obtenir un effet gris plus clair. Sabler ou mieux encore broyer la réparation pour l'aplanir au même niveau que le trottoir réduira l'exposition du polymère au soleil. En raison de sa haute teneur en silice (environ 80 %), la surface fixe généralement le vernis, la peinture.